Suivi individuel du salarié

STSA vous aide à comprendre les modifications réglementaires sur le suivi médical en santé au travail.

 

Depuis le 1er janvier 2017, le suivi médical en santé au travail des salariés a changé.

Si le salarié n’est pas exposé à des risques professionnels particuliers (NON SIR), il bénéficiera :

 

 

    • d’une Visite d’Information et de Prévention (VIP) dans les 3 mois de son embauche ;
    • d’une VIP au moins tous les 5 ans avec la remise d’une attestation de suivi.

 

La visite est effectuée par un professionnel de santé (médecin du travail, collaborateur médecin ou un infirmier en santé au travail).

 

Les buts de cette VIP sont :

    • interroger le salarié sur son état de santé ;
    • l’informer sur les risques éventuels auxquels l’expose son poste de travail ;
    • le sensibiliser sur les moyens de prévention.
Si le salarié est exposé à des risques professionnels particuliers, il bénéficiera d’un Suivi Individuel Renforcé (SIR) :

 

 

    • avec un examen médical d’aptitude réalisé par le médecin du travail avant l’affectation du salarié sur son poste, avec délivrance d’un avis d’aptitude ou d’inaptitude ;
    • puis une visite médicale dite « intermédiaire » effectuée par un professionnel de santé au maximum 2 ans après leur examen médical d’embauche. Par la suite, une aptitude devra être constatée par le médecin du travail selon une périodicité qu’il détermine, et au minimum tous les 4 ans.