Suivi individuel renforcé

déclarer en SIR ou en Non SIR

Il revient à l’employeur la responsabilité de déclarer les salariés bénéficiant d’un suivi individuel renforcé (SIR) :

  • renforcé, c’est-à-dire des examens particuliers selon les risques ;
  • renforcé, c’est-à-dire une périodicité plus rapprochée que dans le suivi général.

 

Le SIR est une visite médicale avec examens médicaux d’aptitude à l’embauche, réalisée par le médecin du travail préalablement à l’affectation sur le poste de travail et renouvelée au moins tous les 4 ans (examen périodique).

Une visite intermédiaire est réalisée par un professionnel de santé (par exemple interne en médecine, collaborateur médecin ou infirmier) au plus tard 2 ans après la visite avec le médecin du travail.

 

 

 

Rendez-vous dans la rubrique :

 

Les postes à risques nécessitant une SIR

 

pour vous aider à identifier les travailleurs à déclarer en SIR.

Testez notre outil de simulation du suivi du salarié

OUTIL DE SIMULATION DU SUIVI DU SALARIÉ

La responsabilité de la liste des salariés en SIR revient à l’employeur, qui doit la mettre à jour tous les ans.

 

Lors de la visite d’un salarié en SIR, un dossier médical en santé au travail est établi sous l’autorité du médecin du travail. Le dossier retrace dans le respect du secret médical :

  • les informations relatives à l’état de santé du travailleur ;
  • les expositions auxquelles il a été soumis ;
  • les avis et propositions du médecin du travail.

Le dossier peut être communiqué à un autre médecin du travail dans la continuité de la prise en charge, sauf refus du salarié.

Le salarié, ou toute personne autorisée (par le Code de la santé publique) en cas de décès de celui-ci, peut demander la communication de son dossier médical.