Travaux sous tension sur les installations électriques dans le domaine de la basse tension

Travaux sous tension sur les installations électriques dans le domaine de la basse tension

Un nouvel arrêté du 7 avril 2021 vient définir des seuils de tension et de courant au-delà desquels les travaux sur des installations électriques sont des travaux sous tension.

Il fixe également les conditions d’exécution des interventions sur ces installations et les références des normes rendues d’application obligatoire :

  • NF C18-505-1 : mai 2017 – Travaux sous tension sur les installations électriques basse tension – Mesures de prévention mises en œuvre – Partie 1 : prescriptions générales ;
  • NF C18-505-2-1 : mai 2017 – Travaux sous tension sur les installations électriques basse tension – Mesures de prévention mises en œuvre – Partie 2-1 : prescriptions particulières pour les véhicules et engins à motorisation thermique, électrique et hybride ;
  • NF C18-505-2-2 : novembre 2013 – Travaux sous tension sur les installations électriques basse tension – Mesures de prévention mises en œuvre – Partie 2-2 : prescriptions particulières pour les installations industrielles et tertiaires ;
  • NF C18-505-2-3 : novembre 2013 – Travaux sous tension sur les installations électriques basse tension – Mesures de prévention mises en œuvre – Partie 2-3 : prescriptions particulières pour les opérations sur les batteries d’accumulateurs stationnaires.

 

Cet arrêté concerne les employeurs qui font réaliser des travaux sous tension ou des interventions à leurs salariés dans le domaine de la basse tension (BT).

 

Pour en savoir plus sur le travail sous tension :